Paris pleure en ce moment

Toute sorte de proposition pour des nouveaux articles, ...
kelita
90 Posts
90 Posts
Messages : 96
Inscription : jeudi 02 août 2007 16:58
Localisation : Port-au-Prince,Haiti

Paris pleure en ce moment

Message par kelita » lundi 16 novembre 2015 18:05

Deuil, terreur, froideur, stupeur en ce jour en France.
Une épée, une glaive qui transperce comme une lance.
Non, ce ne sont que des cartouches, des balles perçant les entrailles,
Sortant des armes lourdes de ces assassins, de leurs mitrailles.

Deuil, terreur, pleures en ce jour à Paris.
Des victimes innocentes par dizaines ont péri.
Du sang qui coule à flots dans les enceintes de ces édifices.
Des corps allongés sur le sol, des offrandes en sacrifices.

Paris, en ce jour, crie, gémit, pleure
Ces fils et filles par dizaine qui, dans l’au-delà, sont partis.
Fauchés par la malhonnêteté de ces bourreaux sans froid ni loi,
De ces terroristes qui fomentent crimes, assassinats, attentats.

Paris en ce jour se réveille sous un ciel sombre,
Les bourreaux encore ont frappé et des âmes du coup
Sont envoyés en hécatombes.
Des hommes dont l’esprit sont tenus captifs sur l’emprise du diable
Qui les utilise pour commettre ces barbaries, ces actes abominables.

Paris pleure, crie, déploie ces attentats en ce moment
Où du Petit Cambodge et MacDonald's restaurant
Au stade de France, dans la salle de spectacle du Bataclan
Encore en d'autres endroits
Des fusillades, des rafales, de ces côtés- là ! Aux 10 ème et 11 ème arrondissements !

Des cris assourdissants s’élèvent vers les cieux
Où les étoiles dans le firmament du temps brillent encore
Des blessés, des corps inertes, sans vie,
Sans espoir de revenir à la vie, gisant sur le sol de Paris,
De ce pays, de cette nation en ce jour endeuillée, éprouvée
Depuis le commencement de l’année.

Paris pleure en ce jour et en d’autres lieux
Encore aux quatre coins du monde.
Quand est-ce qu’ ô Dieu on connaitra la paix ?
Quand est-ce qu’ ô Dieu le sang cessera de couler ?
Quand est-ce qu’ ô Dieu cessera la guerre ?
Quand est-ce qu’ ô Dieu on cessera de compter par dizaine
Et centaine de millier des cadavres
D’hommes, de femmes, d’enfants, jeunes et vieux
Innocents victimes de la cruauté de ces hommes
Aux mains ensanglantées qui frappent sans pitié !

Pour toi, Paris, que je pleure en ce jour ;
A vous, victimes innocentes que la terreur a sauvagement frappés
Que Dieu de vos âmes aie pitié !
Qu’il me pardonne, moi
Et qu’il pardonne leurs crimes à ces bourreaux,
Ces assassins de mauvais aloi.





Toutes mes condoléances aux victimes et familles éplorées

Répondre