Qui peut changer?

Toute sorte de proposition pour des nouveaux articles, ...
kelita
90 Posts
90 Posts
Messages : 98
Inscription : jeudi 02 août 2007 16:58
Localisation : Port-au-Prince,Haiti

Qui peut changer?

Message par kelita » mercredi 17 avril 2013 18:10

Qui peut changer le visage
De cette Ile défigurée
Assommée, vilipendée
Accablée, assiégée
Anéantie, meurtrie
Sans se laisser manipuler
Téléguider, remorquer
Ballotter, acheter ?

Qui peut avoir le cran
De dire non !
A l’impunité, l’injustice
A la malversation, la corruption
La dilapidation, aux violations
Aux auteurs des persécutions ?

Qui peut avoir le courage
De construire ce chemin
Cette route, ce passage
Pour parler haut et fort, sans ambages
Dénoncer les outrages
Les commérages, les dérapages
Les faux usages
Et faire tourner la page ?

Qui peut faire la différence
Inciter à faire prendre conscience
Eliminer l’insouciance
Faire disparaître la démence
Rayer les mauvaises mentalités
Faire renaître la confiance
Eliminer dans notre vocabulaire
Les mots qui n’ont point de sens
Faire disparaître dans les esprits
L’étroitesse et les mauvaises manières
Dont on pense ?

Qui peut redonner a notre histoire
Toute son essence
Nous faire sortir dans le bassin
Puant de la malchance ?

Qui peut nous revigorer
De cet enthousiasme de bêcher la terre
Au lieu de nous gratifier
A tout moment d’ambiance
Pour nous distraire
Croyant ainsi mieux nous satisfaire ?

Qui peut faire ?
Qui peut défaire pour mieux refaire ?
Qui peut dans les ténèbres
De notre existence amère
Faire jaillir la lumière ?

Qui peut nous garantir
De l’Haïti d’hier
Dont nous étions tous fiers ?
Qui peut au milieu de tous
Ces discours secondaires
Nous assurer des besoins
Les plus élémentaires ?

Et ces traîtres, ces beaux parleurs
Qui sans cesse promettent
Qui peut les faire taire !?
Ces scélérats, ces partisans de l’enfer ?

Qui peut dans d’autres mots
D’autres phrases, d’autres allocutions
D’autres discours
Employer une autre philosophie
Une philosophie sans démagogie
Pour faire apprendre, comprendre
Apprendre à entreprendre
Au lieu de toujours dépendre ?

Qui peut parler à l’impératif
Au nom de l’environnement
De la santé, de l’éducation
De la loi, de la justice ?
Qui peut dire non
A cette politique d’ordures
Qui nous bloque le passage
A travers les rues de la capitale
Ce désordre, ces saletés
Qui n’épargnent même pas
Nos lieux saints ?

Qui peut parler
Pour ces femmes, ces vieillards
Ces enfants, ces jeunes
Ces adolescents, ces abandonnés
Aux coins des rues mendiant
Tendant les mains aux passant
Les pourchassant sans pitié
Les avilissant ?

Qui peut travailler pour la paix
En aidant ainsi à faire la trêve
Qui peut aider à construire. à rebâtir
Qui peut aider à replanifier,
Réorganiser cette société
Ce pays ragoubri, fragile comme un œuf ?
Par méchanceté et maladresse
Nous avions passé tout notre temps
A mettre la charrue devant le bœuf
A échanger l’un à l’autre des griefs
A se battre parce que trop accrochés
A cette tendance de gouverner
Cette folle présomptoin de devenir chef

Qui peut avoir le courage
De gouverner sans piller
Gaspiller, stocker
Voler,écraser, dissimuler
Au nom de la transparence
De la démocratie
De la sécurité, de la patrie
Au nom du bien-être
De ce pauvre peuple
A tout bout de champs
Convoqué aux urnes pour aller voter
Pour donner pouvoir aux autorités
Qui peut venir lui satisfaire
De ce bulletin
Aux urnes jeté?


Qui peut changer ?
Qui peut sauver ?
Qui peut faire ?
Qui peut refaire ?
Qui peut défaire pour mieux refaire ?
Qui peut parler?
Qui peut se lever ?
Y a-t-il un homme, une femme
Digne de la race ?
Y a-t-il un homme, une femme
Un descendant de la classe ?
De nos ancêtres, de nos aïeux
En quelques lignes
Qu’il / qu’elle puisse appartenir
Qui quelque part
A laissé des traces
Qui peut !!!?

Et le poète avec sa plume
Et son long parchemin
Parcours les bourgs
Les rues, les contrées, les chemins
Côtoyant de son regard la réalité
Et à chaque point, s’arrête
Lit, analyse, pense, écrit
Fixant les images bien dans sa tête

Les mots sont pléthores
Les phrases sont longues
Point de réponse
Que des interrogations
Et cette phrase, très courte
Qui se termine non pas pour répondre
Mais pour demander encore et toujours
Qui peut changer ?

Répondre